Webinaire : incivilités au travail. Quand les pratiques numériques reconfigurent les formes de civilité et d’incivilité

Incivilités au travail

Le webinaire du programme de recherche Civilinum sur les incivilités numériques se tiendra les 28 et 29 mai prochains.

L’accès au webinaire est gratuit

–> Pour rejoindre le webinaire du 28 mai et du 29 mai

Programme :

Jeudi 28 mai :

1 – Civilité/incivilité au travail

9h30-9h45 : Introduction Valérie Carayol, Professeure en Sciences de l’Information et de la Communication, Université Bordeaux Montaigne.

9h45-10h15 : “Les technologies émergentes aux prises avec le réel de l’activité professionnelle : des incidences contrastées” Marc-Eric Bobillier Chaumon, Professeur, titulaire de la chair de Psychologie du travail, CNAM, Paris.

10h15-10h30 : questions à Marc-Eric Bobillier Chaumon.

10h30-11h : “Le milieu de travail : extension du domaine de la citoyenneté” Pascal Paillé, Professeur titulaire Département de Management, Université Laval.

11h-11h15 : questions à Pascal Paillé.

11h15-11h30 : pause

11h30-12h : “Violences et incivilités : étanchéité empirique et porosité empirique” Oriane Sitte de Longueval, Chercheuse en Gestion, Université de Genève.

2 – Comment l’essor des pratiques numériques transforme la civilité et l’incivilité

14h-14h30 : “Les incivilités numériques, quel tour d’horizon dans la littérature ?” Delphine Dupré, ATER en Sciences de l’Information et de la Communication, Université Bordeaux Montaigne.

14h30-15h : “Excusabilité des incivilités numériques et multi-communication au travail” Marie-Line Félonneau, Professeure en Psychologie sociale, Université de Bordeaux, Christine Lagabrielle, Professeure en Psychologie du travail, Université Toulouse 2 Jean Jaurès.

15h-15h15 : pause

15h15-15h45 : “Incivilités numériques et dark side organisationnel”, Aurélie Laborde, Maître de conférences en Sciences de l’Information et de la Communication, Université Bordeaux Montaigne, Valérie Carayol, Professeure en Sciences de l’Information et de la Communication, Université Bordeaux Montaigne.

Vendredi 29 mai :

Comment l’essor des pratiques numériques transforme la civilité et l’incivilité (suite)

10h-10h30 : “Les incivilités numériques : étude auprès de deux grandes organisations de travail, publique et privée” Arthur Delisle, Clémence Labrunie, Marie-Line Félonneau, Professeure en Psychologie sociale, Université de Bordeaux.

10h30-11h : “De l’incivilité numérique au cyber harcèlement” Bérengère Stassin, Maître de conférences en Sciences de l’Information et de la Communication, Université de Lorraine.

11h-11h15 : Pause

11h15-11h45 : “Sur-sollicitations numériques et sentiment d’incivilité. Le cas des communicants internes” Olivia Foli, Maître de conférences en Sciences de l’Information et de la Communication, Sorbonne Université, Celsa.

3 – Perspectives : enjeux éthiques, juridiques et techno-politiques

14h-14h30 : “Mobbing et incivilités collectives : le droit peut-il s’en saisir ?” Loïc Lerouge, Directeur de recherche CNRS, Université de Bordeaux.

14h30-14h45 : Conclusion du webinaire.

Comité scientifique :

Valérie Carayol, Professeure des Universités en Sciences de l’Information et de la Communication, Université Bordeaux Montaigne, Laboratoire MICA.

Marie-Line Félonneau, Professeure des Universités en psychologie sociale, Université de Bordeaux, laboratoire de psychologie.

Aurélie Laborde, Maître de conférences en Sciences de l’Information et de la Communication, Université Bordeaux Montaigne, laboratoire MICA.

Christine Lagabrielle, Professeure des Universités en psychologie du travail, Université toulouse 2 Jean Jaurès, laboratoire LPS-DT.

Loïc Lerouge, Directeur de recherche au CNRS, CNRS-Université de Bordeaux, UMR COMPTRASEC.

–> Pour rejoindre le webinaire du 28 mai et du 29 mai

Le numérique : nouvelles sources d’incivilités au travail

L’ouvrage collectif sur les incivilités numériques au travail vient de paraître.

Cet ouvrage collectif, coordonné par Aurélie Laborde du laboratoire MICA, est né d’un partenariat entre des chercheurs du projet Civilinum et des professionnels membres du réseau SQVT Nouvelle-Aquitaine et du réseau Les entreprises pour la Cité (LepC).

Cet ouvrage a pour vocation de faire un point sur le phénomène des incivilités numériques au travail et de sensibiliser les professionnels à leur identification et leur prévention. Il propose un ensemble de pistes de réflexion, de repères et d’exemples concrets produits à partir de deux ans de rencontres entre chercheurs et professionnels sur le sujet.

Les données et les éléments d’analyse proposés dans cet ouvrage sont issus de séances de travail, d’enquêtes et de focus-groupes qui ont mobilisés :

  • Une vingtaine de professionnels (responsables des Ressources Humaines, chargés de mission Santé, Sécurité, SQVT, juristes, responsables des relations clients, etc.)
  • Des chercheurs du programmes Civilinum

Vous trouverez dans ce document :

  • Des exemples d’incivilités numériques qui peuvent survenir tant dans les relations internes que lors des échanges avec les publics externes
  • Des propositions de méthodes pour effectuer un diagnostic
  • Des propositions de bonnes pratiques
  • Un cadre juridique

Le document complet est téléchargeable ici :

Delphine Dupré

Tables rondes sur la prévention des incivilités numériques

Les 5 et 6 juillets derniers, une partie des membres de l’équipe Civilinum se sont retrouvés dans les locaux bordelais du réseau Les Entreprises Pour la Cité pour l’animation de 6 tables rondes.

22 intervenants, professionnels et chercheurs, ont participé à ces tables rondes et se sont exprimés sur les thématiques suivantes : Quelles sont les principales formes d’incivilités numériques qui surviennent dans les relations internes ? Dans les relations avec les publics externes ? Pourquoi s’en préoccuper ? comment les identifier ? Comment les prévenir ?

L’objectif de ces tables rondes est d’alimenter un livre blanc sur “la prévention des incivilités numériques” qui sera publié fin 2018. Ce document consistera en une synthèses des échanges et comprendra des exemples d’incivilités numériques, des méthodes d’analyse et d’identification, des bonnes pratiques etc. Il vise à sensibiliser les organisations et à fournir des éléments de cadrage et d’identification pour l’action.

Image issue du compte Twitter du réseau Les Entreprises Pour la Cité

Défiler vers le haut